PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Jean-Frédéric Poisson était à Vannes le 21 avril

PCD 25 avril 2016

Jeudi soir 21 avril 2016, Jean-Frédéric Poisson, Président du PCD et candidat à la Primaire de la Droite et du Centre était présent à Vannes pour rencontrer les Morbihannais.

Le public est venu nombreux pour découvrir Jean-Frédéric Poisson et son programme pour la présidentielle, l’affluence était telle que les organisateurs ont dû changer de salle à la dernière minute. Ce sont ainsi plus d’une centaine de Vannetais et morbihannais qui ont assisté à la réunion publique du premier candidat officiel à la primaire de la droite et du centre.

Partant de son parcours personnel, Jean-Frédéric Poisson a démontré la cohérence de ses propos et notamment son opposition à la mondialisation, à la migration et à l’islam. Il a exprimé son attachement à un état fort

« Nous n’avons pas eu de véritable chef d’état depuis Pompidou. Le rôle du chef de l’Etat n’est pas d’être un gestionnaire, mais un politique. Il est impératif que l’Etat se recentre sur les fonctions régaliennes et se retire là où son action n’est pas nécessaire. »

Les institutions, le financement de Daech, son opposition à Maastricht et à Schengen et au TAFTA (traité de libre-échange transatlantique), la protection de la famille et sa volonté d’abroger la loi Taubira, l’autonomie des directeurs d’établissement scolaires et le soutien aux écoles hors contrat, la relation toxique de la France avec le Qatar et l’Arabie Saoudite, tous les thèmes ont été abordés sans détour.

Jean-Frédéric Poisson a annoncé qu’il se rendrait prochainement en Arabie Saoudite. Pour l’heure, il continue son tour de France à la rencontre de tous ceux qui souhaitent le rencontrer.

Vannes assemblée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retrouvez les article parus dans Ouest France et le Télégramme suite à ce déplacement dans le Morbihan.

 

article ouest france

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télégramme de Brest - 22042016

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.