PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Agriculture et ruralité : les enjeux pour demain

PCD 25 avril 2012

Retrouvez les propositions du PCD pour l’agriculture et le monde rural.

Télécharger l’argumentaire

Introduction

Pour le PCD , soucieux d’écologie humaine, l’agriculture est une priorité politique, économique et sociale.

  • L’agriculture, c’est avant tout l’alimentation. Les notions d’autosuffisance et de sécurité alimentaires – qui tiennent aux besoins fondamentaux de la personne – doivent être au coeur de toute vraie politique agricole.
  • Mais l’agriculture, ce n’est pas seulement la production et les industries agro-alimentaires. C’est aussi l’équilibre des territoires, des paysages. C’est la santé, l’environnement, l’emploi. Plus largement, c’est la ruralité : sans agriculteurs, les territoires ruraux se vident. L’aménagement du territoire et l’emploi sont inséparables de la vitalité de l’agriculture.
  • L’écologie moderne a sensibilisé à juste titre la société à la bonne gestion des ressources naturelles et au respect de l’environnement. Or il n’y a pas d’écologie possible sans agriculteurs et sans ruralité. L’opposition, frontale ou larvée, entre agriculture moderne et écologie n’a pas de sens. La notion de responsabilité doit permettre de les réconcilier.
  • L’agriculture est source d’autonomie et d’indépendance pour la France. Elle est une richesse économique et politique, un atout national qui nous permet d’exporter (2e exportateur agro-alimentaire, après l’Allemagne). Elle est un élément de l’identité française et européenne, car la place de l’humain y est prépondérante.

Stratégique en termes de besoins fondamentaux, d’équilibre de vie et d’économie, l’agriculture française et européenne devrait faire l’objet d’une politique ambitieuse. Or, avec l’ultralibéralisme régnant, l’agriculture mondiale va de crise en crise. La Politique Agricole Commune (PAC) ne protège plus l’agriculture européenne. Soumis à une politique d’assistance peu respectueuse de leur dignité, en outre souvent considérés comme « pollueurs » avant d’être reconnus comme « nourriciers », nos agriculteurs se sentent abandonnés.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.