PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Christine Boutin : « il est urgent de remettre à plat la fiscalité, pour un système viable et plus équitable »

PCD 1 septembre 2011

Christine Boutin se félicite des efforts annoncés. Ils montrent une première prise de conscience de l’urgence de sortir de la spirale infernale de la dette. La crise économique et financière actuelle impose aux politiques de faire enfin preuve d’un esprit de responsabilité.

Depuis 30 ans, les gouvernements successifs ont laissé la dette se creuser, jusqu’à ce qu’elleatteigne désormais plus de 25 000 euros par Français. Il est inacceptable de toujours repousser à demain cette épée de Damoclès, qui pèse sur les générations futures.

Mais les mesures annoncées, si elles sont un premier signe positif, ne suffiront pas à corriger trente années de laisser aller en matière de dette publique. Il est indispensable de remettre à plat l’ensemble du système et de réformer notre fiscalité. Il faut aboutir à un modèle viable à long terme, qui soit le plus juste possible. Les plus riches doivent être mis à contribution et les plus modestes doivent être protégés. La situation exige un effort de toute la société, un effort de chacun selon ses moyens.

Parmi les pistes que nous devons étudier, s’imposent un encadrement des écarts de salaire excessifs entre les plus riches et les plus pauvres, la convergence de la fiscalité du travail et du capital. La taxation des stock-options doit être débattue et il est crucial de mettre en place une taxe sur les transactions financières spéculatives. A plus long terme, le dividende universel que je propose permettra de simplifier la fiscalité, d’offrir un ultime filet de sécurité à chaque Français, d’encourager l’initiative tout en reconnaissant la participation de chacun à la richesse nationale.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.