PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Christine Boutin place la famille au coeur de son projet présidentiel.

PCD 21 novembre 2011

Le journal La Croix consacre un article sur la présentation, ce lundi 5 décembre, du projet présidentiel de Christine Boutin. 

Après avoir déclaré sa candidature le 22 juin dernier, c’est lundi 5 décembre que Christine Boutin présente son projet présidentiel. L’« ambition pour la France » de la présidente du Parti chrétien-démocrate s’articule autour de trois idées-forces : « résister à l’ultralibéralisme et à la société libertaire », « transmettre » et« construire » . « Construire sur le roc »,insiste le document que nous avons pu consulter en exclusivité, c’est-à-dire« faire de la famille le pivot de toutes les politiques publiques » en instituant « un ministère de la famille directement rattaché au premier ministre » .

Christine Boutin entend également que soit solennellement réaffirmée la définition du mariage civil « comme l’union d’un homme et d’une femme » . Dans un document publié en septembre dernier, le Parti chrétien-démocrate s’inquiète en effet de la contradiction entre cette définition dite« traditionnelle » et l’application au droit de la famille du principe européen de non-discrimination, donnant l’exemple de la controverse autour de la nouvelle Constitution hongroise.

RECUEILLIR LES 500 PARRAINAGES 

La candidate propose par ailleurs de scinder le ministère de la justice en un « ministère du droit » et un « ministère de la pénitentiaire et de la probation » . Cette mesure accompagne les « propositions chocs pour changer la prison », qu’elle a déjà présentées : instauration d’un numerus clausus, développement de la libération conditionnelle « sous condition de signes tangibles de réinsertion », suppression des aménagements de peine automatiques, promotion de la justice réparatrice, etc.

Dans le domaine économique et social, la mesure-phare de Christine Boutin demeure le « dividende universel » ou « revenu de base » (400 € pour les majeurs et 200 € pour les mineurs), qu’elle défend depuis 2003. Sur le plan international, enfin, l’auteur d’un rapport sur la dimension sociale de la mondialisation prône une « mondialisation équilibrée », à travers notamment un passage « du G20 au G25 en intégrant les pays pauvres » .

Reste à l’intéressée à récolter les 500 parrainages nécessaires pour être en lice à la présidentielle. Il lui faudra aussi clarifier sa situation vis-à-vis de l’UMP, dont le Parti chrétien-démocrate est un mouvement associé. De fait, comme tous les candidats qui veulent défendre leurs propres convictions sans dépendre du PS ou de l’UMP, Christine Boutin propose qu’un cinquième des députés soit élu à la proportionnelle afin de « favoriser l’émergence d’un vrai pluralisme » .

LAURENT DE BOISSIEU     

Retrouvez ici l’intégralité de l’article.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.