PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Christine Boutin propose au Président de la République de rebondir après l’échec de Copenhague

PCD 22 décembre 2009

Christine Boutin propose au Président de la République  de rebondir après l’échec de Copenhague :
« Intégrons le capital environnemental et humain dans la mesure de la croissance, comme le préconise le rapport Stiglitz. »

Parmi les diverses causes de l’échec du sommet de Copenhague, le Parti Chrétien- Démocrate relève la crainte infondée des pays signataires de devoir limiter leur croissance et ainsi s’appauvrir. Cette situation révèle l’incapacité flagrante des gouvernants à mesurer l’accroissement de leur richesse autrement qu’à travers le PIB.

Or « le PIB est un indicateur de l’activité productive, rien de plus », comme l’affirmait déjà en 1934 son inventeur Simon Kuznets.

« Il est donc urgent de réformer le PIB », affirme Christine Boutin, « pour faire apparaître les vrais coûts des biens et des services. Il est urgent d’intégrer le capital environnemental et humain dans la mesure de la croissance. »
C’est précisément ce que propose le rapport Stiglitz, dont on entend malheureusement très peu parler depuis sa sortie.

Pour Christine Boutin, « Les réponses sont dans les préconisations de ce rapport. J’ai écrit au Président de la République pour lui proposer de placer la France à la tête de ce combat : si la France adopte une double mesure de sa croissance, l’une conforme aux classifications internationales, l’autre prenant en compte les dimensions sociales et environnementales de l’activité économique, elle sera alors à la pointe de la lutte pour la protection de la planète et l’éradication de la pauvreté. Elle en sortira grandie et deviendra leader. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.