PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Commission Jospin : oui à un réel parrainage citoyen à l’élection présidentielle.

PCD 9 novembre 2012

L’ancien premier ministre Lionel Jospin, a présenté les propositions de réforme de sa commission sur la « rénovation et la déontologie de la vie publique ».

Il propose entre autres de supprimer les 500 signatures d’élus nécessaires pour présenter sa candidature à la présidentielle et de les remplacer par un nouveau dispositif : tout prétendant à l’Élysée devrait recueillir au moins 150 000 parrainages de citoyens.

Christine Boutin, ancien Ministre, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate, reconnaît dans ce principe une avancée réelle tout en mettant en garde contre la méthode proposée :

« Le système des 500 parrainages d’élus n’est plus adapté à notre démocratie. Avec la bipolarisation qui s’est instaurée, beaucoup d’élus sont malheureusement aux ordres des partis ou se contraignent d’eux-mêmes. Je l’ai souligné fortement l’an dernier et je me réjouis de constater qu’un consensus voit enfin le jour à ce sujet. Opter pour un parrainage citoyen est donc une innovation bienvenue et qui répond en outre aux attentes de participation des citoyens. En revanche, le nombre de 150 000 parrainages est élevé et empêchera d’atteindre l’objectif visé : assurer une représentativité des familles politiques. Par ailleurs, monsieur Jospin propose que ce soit l’Etat qui prenne en charge le financement et l’organisation de ce parrainage citoyen : envoi d’un formulaire à tous les électeurs, recueil, dépouillement et contrôle. Un tel dispositif représenterait un coût considérable pour le contribuable et va contre l’exigence de réduction des dépenses publiques.Le dispositif des parrainages citoyens doit donc absolument éviter deux écueils : non-représentativité et dépense publique supplémentaire.

C’est pourquoi le seuil doit être ramené à 15 000 signataires et le recueil doit être intégralement organisé et pris en charge par le candidat.« 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.