PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Condamnation à mort de Tarek Aziz : Le PCD appelle à renoncer à l’exécution

PCD 13 avril 2012

Suite à la condamnation à mort prononcée mardi dernier de Tarek Aziz, ancien ministre de Saddam Hussein le Parti Chrétien-Démocrate appelle à ce que cette sentence ne soit pas exécutée.

« Tous les coupables de crimes doivent être jugés, mais on ne lave pas le sang par le sang, a déclaré à ce sujet Christine Boutin, Présidente du PCD. L’Irak a besoin de messages de paix et d’espérance pour nourrir la réconciliation et la cohésion nationale. »

Christine Boutin a aussi appelé tous les pays qui pratiquent aujourd’hui la peine de mort à s’interroger sur l’ampleur de la responsabilité qu’ils portent. « Institutionnaliser la mise à mort d’un être humain, quel qu’il soit, a de graves conséquences politiques et sociales, » a rappelé la Présidente du PCD.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.