PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Ecole: une refondation basée sur le non-sens.

PCD 12 octobre 2012

A la suite de l’annonce du Président de la République sur la Refondation de l’école, la délégation du Parti Chrétien Démocrate de Vendée, par la voix de sa déléguée Caroline Rouillier, s’inquiète de la politique éducative du gouvernement.

Certes il est louable de tenir compte du bien être des élèves. Mais au nom de la lutte contre les discriminations, voilà qu’il faudrait supprimer les notes, les devoirs et les redoublements! Ce n’est pas en vidant l’école de ses repères que le niveau de nos enfants s’améliorera.

Un certain nombre d’interrogations surviennent de la part des parents et des enseignants :

 1.Les parents sont-ils considérés comme incapables de s’occuper de leurs enfants?

Les devoirs, même s’ils ne doivent pas être trop lourds ni trop longs, créent une passerelle entre famille et école. Le danger est de trop cloisonner les univers. Ne vaudrait-il mieux pas encourager et soutenir la présence des parents auprès de leurs enfants en ce qui concerne leur travail scolaire?

 2. L’entrée en sixième amène  déjà de nombreux changements dans la vie d’un élève. S’il n’a acquis ni autonomie, ni méthodes de travail personnel en amont, l’élève sera pénalisé. Car plus on tarde, plus ces réflexes de travail sont difficiles à prendre. Apprendre à apprendre, cela commence tout petit, à l’école et à la maison.

 3. Ne favorise t’on pas une école inégalitaire avec seuls les parents fortunés qui pourront payer des cours privés à leur enfant pour rattraper le niveau général qui fatalement va s’abaisser?

 4. La suppression des notes enlève tout repère. Tout se vaut. Pourtant la fierté de réussir est un véritable moteur chez les enfants. Pourquoi enlever  le symptôme (les notes) sans s’attaquer au mal (dispersion des matières, méthodes d’apprentissage)?

Abaisser le niveau général pour que les plus faibles s’y retrouvent n’est pas une solution. L’école pour tous c’est accéder à une instruction de qualité. La refondation proposée ignore les vrais problèmes: niveau des élèves, méthodes, classes surchargées, violence…

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.