PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Ecoutes du Président Sarkozy, mensonges du gouvernement : article de Jean-Frédéric Poisson dans Valeurs actuelles

PCD 14 mars 2014

jfp-vaEntretien avec Jean-Frédéric Poisson. Président du PCD, Député des Yvelines, vice-président de la commission des Lois à l’Assemblée nationale, il demande la démission de Jean-Marc Ayrault.

Q : Jean-Frédéric POISSON, vous demandez la démission de Jean-Marc Ayrault ?

Rendez-vous compte, nous sommes face à un Gouvernement qui ment de manière éhontée aux Français. Plus qu’un manque de respect, c’est une insulte. Depuis deux ans, les mensonges d’Etat se succèdent : affaire Cahuzac, trucage des chiffres des manifestations contre le mariage homosexuel, radicalisation artificielle de ce même mouvement social, et désormais, mensonges de Mme Taubira, de M. Ayrault et sans doute de M. Valls concernant les l’affaire des écoutes du Président Sarkozy.

Les Français se rendent bien compte que le mensonge est omniprésent dans la période que nous traversons. Comment voulez-vous que nos concitoyens aient encore confiance dans leurs gouvernants ? Alors, oui il faut au moins que le Premier Ministre parte.

Q : Après l’affaire Cahuzac, nous sommes face à un nouveau mensonge d’Etat. Comment pensez-vous que les Français vivent ces revirements permanents ?

Mal ! Ils se sentent trahis. La République exemplaire que ce gouvernement nous avait promis, c’est finalement un mensonge d‘Etat par an ! Lorsque les responsables politiques ne respectent pas leur promesse, lorsqu’ils bafouent les décisions référendaires des français, nos contemporains se sentent bafoués. Et ils ne se sentent pas en sécurité. Mais lorsqu’on leur ment, à plusieurs reprises, devant les caméras de télévision, alors là cela devient de l’humiliation, du mépris. Les Français ne veulent plus de cela. Ils ne le supportent plus.

Q : Alors que le secret des échanges entre un avocat et son client doit être préservé, Christiane Taubira a déclaré refuser « l’impunité des avocats ». Qu’en pensez-vous ?

Comme l’a dit très clairement le bâtonnier, certains échanges entre humains se font exclusivement sur la confiance, ils engagent l’intime. Les échanges que l’on peut avoir avec son médecin, son prêtre et son avocat sont de ceux-ci. Ils importent que le secret soit la règle. Si on ne peut plus se confier, avoir confiance en son défenseur, avec qui pourra-t-on alors parler en toute transparence, en toute sincérité ? Vraiment, il y a là une ligne jaune à ne pas franchir. De plus, je suis assez amusé que Madame Taubira, qui s’apprête à organiser avec sa réforme pénale l’impunité des délinquants, déclare refuser l’impunité des avocats ! Dans ce gouvernement, on attaque et on absout qui l’on veut !

Q : Pensez-vous que ces « affaires » auront des conséquences sur le vote des Français aux élections municipales ?

Certainement. Ce gouvernement ne peut pas tout se permettre !

Les événements que nous vivons peuvent avoir plusieurs dimensions. Ou bien, il s’agit de la politique de la terre brûlée. Nos dirigeants impuissants, incompétents, incapables de redresser la France, de rendre la confiance à nos concitoyens estimeraient qu’il importe que le « système » explose.… Le jeu entre le Front National et la gauche pourrait constituer un élément de réponse. Ou alors, il s’agit tout simplement d’une extrême naïveté, et d’une comedia dell arte qui singerait l’exercice de la politique. Dans ce cas, il s’agit d’un mépris, d’une insulte envers les Français et d’un jeu dangereux. Dans les deux cas, ces mêmes dirigeants doivent partir. La paix sociale dans notre pays en dépend.

Lisez l’article sur le site de Valeurs actuelles en cliquant ici.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.