PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Face au peuple, face à l’Europe, face à la Cour des compte : le gouvernement toujours sourd…

PCD 30 mai 2013

Suite à la réaction irresponsable de François Hollande face aux injonctions de la Commission européenne, Christine Boutin, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate, réagit :

« L a surdité et l’idéologie de ce gouvernement ne sont plus à prouver !

Le peuple de France se lève en masse pour défendre la famille ? Le Président préfère se plier à la volonté des lobbys.

La Cour des comptes affirme que le problème des enseignants est un problème de gestion, pas d’effectifs ? Le gouvernement persiste dans son idée de créer 60 000 postes dans l’Education nationale. Cela fera de l’emploi, même si c’est inefficace et que cela pèse sur les finances publiques !

 a Banque de France et la Cour des comptes affirment la nécessité de cibler la dépense publique, plutôt que de poursuivre les hausses d’impôts ? Le matraquage fiscal continue, la dépense publique explose avec l’augmentation du nombre de fonctionnaires et la mise en place de mesures telles que les emplois d’avenir, qui coûtent cher aux collectivités au moment où la cour régionale des comptes leur recommande vivement de limiter leurs frais de fonctionnement et leur masse salariale.

La Commission européenne exige que la France engage des réformes structurelles pour améliorer sa compétitivité ? François Hollande estime qu’elle n’a rien à lui dire.

Certes, le PCD se bat pour la souveraineté nationale, mais il estime que l’urgence et la gravité de la situation économique et financière de notre pays appelle à plus d’humilité et de remise en cause. Non à une France sous le joug de l’Europe, mais oui à des avertissements et des recommandations pour redresser notre pays !

Quand on échoue dans tous les domaines depuis un an, quand les Français souffrent et que la paix sociale n’est plus assurée, une remise en question s’impose, Monsieur le Président ! »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.