PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Famille

La famille est le premier lieu de la transmission, de la solidarité et de l’apprentissage de la vie en société. Fondée sur l’altérité, la famille est indispensable à la construction de la personne. Nous devons la conforter, car la précarité du lien familial fragilise la société tout entière.
photo-proposition-famille

Réaffirmer l’importance civique et sociale du mariage

• Définir le mariage dans la Constitution comme l’union d’un homme et d’une femme
.
• Instaurer en mairie une préparation au mariage civil et aux engagements moraux et sociaux qu’il implique.

Faire de la famille le pivot de toutes les politiques publiques

• Créer un ministère de la Famille rattaché au Premier ministre.

 Maintenir le principe du quotient familial, en vertu de l’équité fiscale et du respect de la capacité contributive des familles. Le quotient familial est la mesure centrale de compensation des charges familiales et de soutien à la natalité, quel que soit le niveau social des familles.

• Penser le logement social, les infrastructures et les équipements publics en fonction des besoins des familles : mixité générationnelle, proximité des écoles.

• Rendre justice aux familles en matière de retraites : attribuer des points en fonction du nombre d’enfants élevés, dans le cadre d’une réforme globale qui assure l’équilibre des richesses entre les générations.

• Abolir la loi permettant à une personne seule d’adopter : l’enfant a le droit d’avoir un père et une mère.

Donner au père et à la mère le temps et les moyens d’une vraie présence éducative

• Créer un « crédit temps parental », tout au long de la vie scolaire, pour libérer des heures de présence et suivre le travail des enfants. Ce crédit sera de 3 heures par couple et par semaine scolaire, et cofinancé par les entreprises et le ministère de la Famille.

• Réaffirmer le principe du repos dominical, facteur de cohésion sociale. Les enjeux financiers et économiques ne doivent pas faire de la personne humaine une variable d’ajustement : le dimanche doit rester un temps de repos commun à l’ensemble de la famille et de la société.

Inciter les parents à exercer pleinement leur responsabilité éducative

• Créer des dispositifs de soutien aux parents : maisons des familles, écoles des parents (transmission des repères essentiels de l’autorité et de l’éducation, partage d’expériences).

• Mettre sous tutelle plutôt que de suspendre les allocations familiales en cas de défaillance des parents.

 

FOCUS | Respecter la dignité de la personne de la conception à la mort naturelle

icon-prop-coeur • Maintenir l’interdiction de l’euthanasie et lutter contre l’acharnement thérapeutique en assurant le maillage territorial des unités de soins palliatifs. Réserver une part budgétaire des hôpitaux à cette priorité sur le modèle du 1 % culturel. Mettre en place une véritable filière de formation universitaire en soins palliatifs.
• Favoriser la recherche éthique (à partir des cellules souches adultes et du sang de cordon) et protéger  l’embryon (maintien du principe de l’interdiction de la recherche sur les cellules souches embryonnaires).
• Aider les femmes enceintes en difficulté par la création de maisons maternelles dans chaque département et prévenir l’avortement par une éducation des jeunes à la responsabilité, en lien avec les familles.