PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Le chemin de Compostelle est pavé de signatures

PCD 12 février 2012

Un article du Figaro.fr relate le succès rencontré par Christine Boutin dans sa quête de parrainages. « Si le rythme se poursuit, on passe la barre, on a les 500 signatures… » affirme Antony Couzian-Marchand, son directeur de campagne. Les efforts commencent à payer.

[…] À l’heure actuelle, la prudence est de mise: les candidats qui sollicitent les 47 462 élus habilités à donner leur signature ne peuvent que recueillir des promesses de parrainage sans valeur juridique. Ce n’est que le 23 février que le ministère de l’Intérieur adressera à tous les élus le formulaire officiel, dit de «présentation d’un candidat à l’élection présidentielle». C’est ce formulaire dûment rempli, signé et renvoyé au Conseil constitutionnel avant le 16 mars qui constituera seul un parrainage. Or, il arrive que des élus s’engagent à accorder leur signature, puis se ravisent comme c’est leur droit. Chaque candidat s’efforce donc de recueillir autant de promesses de signatures que possible pour être sûr de parvenir aux 500.

C’est une formalité pour François Hollande, Nicolas Sarkozy et François Bayrou. Et une condition aisée à remplir pour Jean-Luc Mélenchon et, dans une moindre mesure, Eva Joly, qui disposent d’un solide réseau d’élus.

[…] Pour Christine Boutin , le chemin de Compostelle est pavé de signatures. La candidate du Parti chrétien-démocrate fait un tabac dans la presse locale en rencontrant les maires des communes situées sur les routes du pèlerinage médiéval. «Nous recevons chaque jour 10 à 15 promesses de signature, soit deux fois plus qu’avant son départ, déclare son directeur de campagne Antony Couzian-Marchand. Nous en sommes à 240. Si le rythme se poursuit, on passe la barre, on a les 500 signatures…

«Réticence des maires»

[…] Le député villepiniste Jean-Pierre Grand reconnaît que «ce n’est pas simple»: «J’observe une réticence des maires à signer car ils ont peur de représailles. Il est scandaleux qu’au final ce soit l’UMP et le PS qui décident de qui peut être candidat à la présidentielle.» […]

Retrouvez l’article complet sur le site du Figaro.fr

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.