PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Le CSA remet les compteurs à zéro : je suis scandalisée

PCD 25 octobre 2011

Christine Boutin, candidate à l’élection présidentielle et présidente du Parti Chrétien-Démocrate, est scandalisée par la décision du CSA de ne pas sanctionner les médias qui n’ont pas respecté leurs obligations d’équilibre des temps de parole. Le refus de l’institution de leur demander quelque compensation que ce soit, vis-à-vis des autres candidats, est un véritable déni de justice.

Le CSA a « mis en demeure » cinq médias pour non respect du pluralisme. Et ce, alors que je n’ai cessé d’alerter les médias et le CSA sur le véritable hold-up médiatique qu’a constitué la primaire du parti socialiste.

 

Le CSA reconnaît l’injustice et affirme avoir « tapé du poing sur la table » cet été. Pourtant, l’injustice s’est aggravée et il refuse aujourd’hui de prendre la moindre mesure, statuant qu’il n’y a « pas de possibilité de rattrapage ». Les compteurs sont remis à zéro : c’est un déni de justice invraisemblable pour tous les autres candidats. Je suis scandalisée.

 

Je réitère mon appel à une réforme des procédures du CSA, qui sont devenues de manière évidente totalement désuètes. Je demande aux médias incriminés de compenser l’atteinte grave qui a été portée aux principes de l’équité et du pluralisme politique. Je constate, avec plaisir, que je ne suis plus la seule à m’élever contre cette injustice.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.