PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Le Parti Chrétien-Démocrate appelle à un sursaut fondé sur les valeurs de la « droite décomplexée » développées par Nicolas Sarkozy dans son grand discours du 14 janvier 2007

PCD 12 avril 2012

Au soir du premier tour des élections régionales, Christine Boutin, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate, appelle à s’interroger sur le taux d’abstention inédit et inquiétant : « Ce vote n’est pas un vote sanction, puisque les électeurs ne sont pas venus. C’est en revanche un vote d’alerte pour la majorité présidentielle. »

« Les français sont aujourd’hui déboussolés : déboussolés politiquement par l’ouverture ; déboussolés économiquement par une crise sans précédent et des doutes sur leur avenir », analyse Christine Boutin : « 2007 fut un temps de clarification et de choix. Depuis, force est de constater que l’on peut chercher longtemps avant de trouver les signes de la « liquidation de l’héritage de 68 » qui était la matrice du projet de Nicolas Sarkozy.

Cette ligne n’étant pas suffisamment visible, l’électorat peut en conclure que droite et gauche communient dans le même culte du libéralisme, qu’il soit économique ou culturel. Ceci explique l’importance de l’abstention, le retour du Front National et le faible score de la majorité présidentielle.

 

Où est passée la « droite décomplexée » ? Trop de déclarations récentes et de projets gouvernementaux vont à l’encontre de cette ligne qui était celle du candidat Sarkozy.

 

La mobilisation nécessaire aujourd’hui doit donc se faire sur des messages forts, sur les valeurs de la droite et sur une dimension humaine et sociale renouvelée et affirmée. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.