PCD | Parti Chrétien-Démocrate

« L’objection de conscience, c’est maintenant »

PCD 31 mai 2013

Alain B., 58ans, en 3e semaine de grève de la faim, se joint au Parti Chrétien-Démocrate afin de demander à chaque français d’user de son objection de conscience devant les dérives totalitaires de notre pays.

En effet, depuis plusieurs mois, nous assistons à un effondrement de la démocratie en France.

Cela a commencé par une manipulation politique visant à nier l’ampleur du mouvement LaManifPourTous : images truquées, manipulation de masse en évoquant une prétendue « radicalisation ».

Désormais, et ce depuis plusieurs semaines, des centaines de jeunes hommes et de jeunes femmes se font interpeller au motif de veiller le soir pacifiquement ou de porter le sweat de LaManif.

Depuis 18 jours, Monsieur Alain B., a entamé une grève de la faim, avec le soutien et l’appui de LaManifPourTous24 afin d’attirer l’attention des Français sur les conséquences et les dangers de la Loi Taubira. Cet acte fort, posé en responsabilité et de manière pacifique, s’est fait en conscience et avec un suivi médical régulier. Monsieur Alain B se joint au Parti Chrétien-Démocrate, fort de ses 15 000 adhérents et 60 000 sympathisants, pour demander à chaque Français d’agir.

Que l’on soit journaliste, haut fonctionnaire, agent des forces de l’ordre, maire, élu, instituteur, parent d’élève, syndicaliste, nous avons tous une responsabilité dans ces interpellations arbitraires, dans ces Français bafoués ou encore cette théorie du genre que l’on veut imposer à nos enfants.

Le temps est grave ! Il n’est plus à la tiédeur ou aux élucubrations intellectuelles. Le temps est à l’objection de conscience et à l’action dans la détermination, le calme et la non-violence.

Nous appelons chaque Français, là où il se trouve, à dire NON aux arrestations arbitraires, NON à l’enseignement de la théorie du genre, NON à l’application de la loi Taubira.

Refusons de subir ce pouvoir, refusons de voir la France sombrer un peu plus vers le chaos, devenons des acteurs de notre histoire commune.

Il en va de la paix sociale dans notre pays, de la dignité de la personne humaine, ensemble RESISTONS.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.