PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Manif pour tous: des gaz lacrymogènes tirés, Valls met en cause les organisateurs

PCD 25 mars 2013

Le Hufftington Post le 25/03/2013.  MARIAGE GAY – Les opposants au mariage pour tous ont connu leurs premiers heurts avec les forces de l’ordre dimanche 24 mars, lors de la Manif pour tous organisée à Paris sur un axe allant théoriquement de la Défense à l’Arc de Triomphe.

Vers 16h, entre « 100 et 200 personnes ont tenté de forcer un barrage pour rejoindre les Champs-Elysées », a expliqué un porte-parole de la préfecture de police à l’AFP. En réaction, Les gendarmes mobiles ont été « obligés de répondre en utilisant des gaz aérosols pour qu’ils ne puissent pas accéder à ce périmètre interdit » aux organisateurs de la manifestation, a ajouté ce porte-parole. Aucun blessé n’est pour l’instant à déplorer, mais quelques interpellations ont eu lieu.

En fin d’après-midi, les forces de l’ordre ont de nouveau utilisé des gaz lacrymogènes pour évacuer les dernières centaines de manifestants contre le mariage homosexuel qui s’étaient installés sur les Champs-Elysées. Alors qu’en fin de manifestation plusieurs milliers de personnes avaient envahi l’avenue, pourtant interdite aux manifestants par la préfecture de police, environ 300 personnes restaient sur place vers 20h30, « essentiellement du GUD et de l’extrême-droite », selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Le ministre de l’Intérieur a notamment affirmé que la manifestation contre le mariage des homosexuels à Paris avait « incontestablement » parfois échappé à ses organisateurs et a évoqué des « dizaines d’interpellations ». « Incontestablement, la manifestation leur a parfois échappé, ils ont été débordés par des groupes extrémistes », a-t-il rajouté.

Boutin, touchée par les gaz, demande la démission de Valls

Christine Boutin a semble-t-il été touchée par les gaz lacrymogènes et s’est évanouie sur le bord de la manifestation.

Christine Boutin a réagi sur BFMTV aux débordements lors de la manifestation. Touchée par les gaz lacrymogènes, elle a confirmé s’être évanoui. « C’est la première fois que ça m’arrive, je ne pense pas avoir manifester une violence particulière », a-t-elle lancé à la chaîne, avant de demander purement et simplement la démission de Manuel Valls. « Des enfants ont eu aussi des gaz lacrymogènes », a-t-elle rajouté, tout en précisant que même si la manifestation n’avait pas le droit d’aller sur la place de l’Etoile et sur les Champs-Elysées, ce n’est pas selon elle « une raison pour m’envoyer des gaz lacrymogènes ».

« Ce qui est beaucoup plus important, c’est la façon dont la police a traité les manifestants, c’est inacceptable, car c’était des gens calmes. Le fait que l’on dit qu’il y a 300.000 personnes, le fait que le gouvernement évoqué une ‘poignée’…. Aujourd’hui, je dis que la responsabilité du gouvernement est engagée », a-t-elle tempêté, avant de demander, en tant que « responsable de la France », la « démission du préfet de police » et du « ‘ministre de l’Intérieur, qui a tenu des propos irresponsables ».

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.