PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Mission sur la burqa : on ne luttera vraiment contre le fanatisme que par un message clair de refus du relativisme

PCD 12 avril 2012

Mission sur la burqa :
on ne luttera vraiment contre le fanatisme
que par un message clair de refus du relativisme

« La burqa est une violence que nous ne pouvons pas accepter car elle s’oppose à notre civilisation marquée par l’importance du visage et de la rencontre.  Mais nous ne répondrons à cette provocation qu’en montrant que la France c’est autre chose qu’une société de consommation et du spectacle. Le radicalisme n’apparait pas là où la culture quotidienne est porteuse de valeurs fortes. »

Constatant la difficulté à trouver un consensus politique sur les modalités d’interdiction de la burqa en France, Christine BOUTIN, présidente du parti chrétien-démocrate, demande à dépasser les questions strictement juridiques : «ce débat nous met face à un devoir : dire avec force, et au-delà des clivages partisans, les valeurs qui nous font refuser la burqa. Avec les conclusions de la mission parlementaire, et l’abstention des députés de gauche, on voit bien que le bon chemin n’est pas celui des débats sans fin pour tel ou tel type d’interdiction.

Il faut interdire la burqa, nous en sommes tous, conscients. Mais il faut surtout traiter ce problème autrement que par un catalogue de mesures : le radicalisme de la burqa est aussi une gifle pour notre société et le résultat direct du relativisme ambiant. La question qui nous est posée est celle-ci : y a-t-il aujourd’hui des valeurs qui rassemblent les français ou ce pays est il tombé dans le nihilisme ? »

Lorsque des femmes choisissent de ne plus avoir de visage, leur geste est aussi une défiance contre notre duplicité. Notre société proclame le respect de la femme, mais étale la pornographie sur ses murs ; notre société parle de respect des personnes, mais accepte que des êtres humains soient instrumentalisés comme des produits de consommation. »

La réponse politique à la multiplication des burqas c’est une politique décomplexée de rupture avec le relativisme qui ne fabrique que des zombies sans repères ni valeurs ! »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.