PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Nous voulons l’alternance ! – Tribune de Nicolas Tardy-Joubert – Valeurs actuelles

PCD 24 mars 2017
Bulletin vote

Tribune. Le conseiller régional du Parti chrétien démocrate en Ile-de-France, Nicolas Tardy-Joubert analyse le comportement des électeurs de droite pour la future élection présidentielle.

La droite est majoritaire dans notre pays, mais paradoxalement la gauche peut l’emporter, et poursuivre l’oeuvre destructrice de François Hollande. Ce dernier est tellement honni qu’il a lui-même choisi de ne pas se représenter. Le tour de passe-passe des socialistes, c’est de le faire renaitre sous les traits plus avenants  d’Emmanuel  Macron, tel un nouveau Phénix. Toute la Hollandie s’y rallie avec le terrible soutien de dinosaures que sont les Bergé, Minc, Hue et consorts.

Cette possible dispersion du  vote fragilise les chances pour une véritable alternance de droite

Que vont faire les électeurs de droite ? Certains veulent renverser la table en votant Marine Le Pen. D’autres choisiront la droite légitimiste représentée par François Fillon. Une dernière partie, peut faire basculer l’élection en choisissant de voter pour d’autres  candidats à droite ayant obtenu leur parrainage.  Cette possible dispersion du  vote fragilise les chances pour une véritable alternance de droite. En effet ne pas soutenir François Fillon, candidat le plus à même de l’emporter au deuxième tour  et d’obtenir une majorité parlementaire, risque de faire le lit de la Gauche.

Voter pour ses convictions est une bonne chose si l’on est sûr de pouvoir faire gagner sa famille politique. Cela était un choix possible et judicieux pour la primaire. Jean-Frédéric Poisson seul candidat non LR dans la primaire a eu une attitude responsable et courageuse.  Debout La France avec son candidat Nicolas Dupont-Aignan,  n’a pas souhaité suivre ce chemin, mais ne sera pas selon toute probabilité présent au second tour. D’autres candidats au centre ou à droite, aussi sur la ligne de départ ne seront pas non plus qualifiés. Que voudront-ils ou pourront- ils alors négocier au soir du premier tour ?  Et surtout, avec quel finaliste ? Avec cette élection présidentielle, un vote pour un candidat plus marginal, fragilise l’édifice dans son entier, et réduit nos chances de gagner.

Un quinquennat calamiteux soumis au dogme libéral-libertaire et multi-culturaliste

Après cinq années d’un quinquennat calamiteux soumis au dogme libéral-libertaire et multi-culturaliste, la France mérite pourtant une véritable alternance. Aurons-nous à nouveau un clone politique de M.Hollande aux manettes de notre pays, pour poursuivre une politique aussi désastreuse sur le plan économique, quelle l’a été sur le plan sociétal et éducatif ? Aurons-nous une vraie chance de rendre sa puissance à l’Etat et de redonner espoir à la Nation ?

Pour défendre des convictions de droite,  ne nous trompons pas de bulletin. Il est nécessaire de voter utile pour François Fillon dès le 1er tour, même si cela nous coûte un peu (ou beaucoup)…Assurons nous de ne pas repartir pour  cinq années désastreuses. L’alternance pour la France est indispensable, le sursaut c’est le 23 avril. Rassemblons- nous autour de François Fillon, pour permettre à la Droite de l’emporter sûrement, et faisons également appel à la responsabilité des candidats qui savent au fond, qu’ils ne seront pas au second tour !

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.