PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Ouest-France : Marie Laurent, candidate « pour soutenir les plus fragiles » – Plougastel-Daoulas

PCD 29 mai 2012

Ouest-France, jeudi 24 mai 2012, Elodie RABÉ.

À 38 ans, Marie Laurent, célibataire, sans enfant, est candidate du Parti chrétien démocrate (PCD), dans la 6 e circonscription. Comptable, elle habite Brest.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’adhère au PCD depuis 2005, mais je milite réellement depuis 2008. En 2010, j’ai été nommée déléguée départementale. Je me suis présentée aux municipales de 2008 sur la liste UMP de Laurent Prunier puis aux cantonales en 2011, pour l’Union de la droite et du centre pour le canton de Brest-Lambézellec. Avec le PCD, nous défendons les valeurs de la vie, et le respect du plus fragile. Des valeurs qui doivent être au centre de la politique. Je me bats pour la dignité de l’homme de la naissance à la mort, contre l’avortement de confort, l’euthanasie ou le mariage gay. Avec François Hollande au pouvoir, ces valeurs vont être piétinées.

Vous habitez à Brest, hors de la circonscription, est-ce un problème ?

C’est certainement un handicap pour moi, mais qui pose plus de problèmes aux autres candidats qu’à la population. Je n’allais tout de même pas louer un petit garage pour faire croire que j’habite la circonscription. Si je suis élue, je peux bien évidemment déménager. C’était ça ou le PCD ne présentait pas de candidat dans la 6 e .

Quelles sont vos trois priorités ?

Ce sont des valeurs universelles. L’agriculture doit être une des priorités. Il faut soutenir ce pan important de l’économie du territoire. Si je suis élue, je soutiendrai également les associations qui sont attentives aux plus fragiles, les enfants, les handicapés, les personnes âgées. Je les favoriserai pour qu’elles puissent se développer. Enfin, il faut contribuer au développement des nouvelles technologies, et des énergies renouvelables.

Face à des candidats et des partis déjà bien installés dans la circonscription, comment allez-vous vous défendre ?

Je ne ferai pas de réunion publique mais j’irai à la rencontre des gens. Nous sommes un jeune parti (1) mais j’ai quand même espoir et foi dans les électeurs. Nous avons déjà 10 000 adhérents. Certains d’entre eux sont aussi dans la 6 e . Je n’ai pas la notoriété des autres candidats mais je ne suis pas effrayée.

Pourquoi ne pas s’être alliée avec le candidat divers-droite Dominique Cap ?

Nous avons besoin de nous faire connaître tout simplement. Cette année, il y a cent candidats PCD sur toute la France, nous avons franchi un cap. Les députés sont un lien direct entre l’État et la population. Se présenter au premier tour est tout simplement l’expression de la démocratie. Si nous ne sommes pas au second tour, il est clair que nous sommes un parti de droite, nous soutiendrons donc sans hésitation Dominique Cap.

(1) Le Parti chrétien démocrate est un parti politique français créé en 2001 sous le nom de Forum des Républicains sociaux. À la suite du conseil national du 20 juin 2009, il est devenu le Parti chrétien démocrate (PCD).

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.