PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Ouverture d’une salle de shoot à Paris : Quelle mouche a piqué Delanoë ?

PCD 13 avril 2012

Mardi 19 octobre, le Conseil de Paris va débattre d’une demande soutenue par Bertrand Delanoë, à savoir l’installation d’un centre encadré de consommation de drogue, aussi appelé « salle de shoot ».

Le Parti Chrétien-Démocrate tient à affirmer sa très ferme opposition à un tel projet. « Il s’agirait là d’un très mauvais signal envoyé à la jeunesse, estime Franck Margain, conseiller régional d’Ile-de-France et vice-Président du PCD. Plus largement, cela discréditerait tous les dispositifs d’aide à destination des populations toxicomanes en place. L’usage de la drogue est illégal, doit le rester, sans exception et surtout sans caution des pouvoirs publics. »

 

Seuls 8 pays dans le monde ont ouvert ce genre de structures et déjà plusieurs font marche arrière, comme l’Australie, le Canada ou la Norvège. Ces salles à shoot n’ont en effet jamais permis de limiter la propagation des maladies transmissibles comme les hépatites, n’ont pas diminué les trafics illégaux (au contraire même…), ni donné satisfaction quant aux soins délivrés aux personnes se droguant sur place.

Les toxicomanes n’ont pas besoin qu’on les aide à se piquer mais plutôt qu’on les accompagne pour s’en sortir ! Le PCD propose à cet effet d’augmenter le nombre de places dans les programmes d’accueil des hôpitaux spécialisés et d’accompagner les populations toxicomanes vers le sevrage et la réinsertion.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.