PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Parti chrétien-démocrate : des listes communes avec l’UMP ?

PCD 31 mai 2013

L’Est-Eclair le 31/05. C’est après une garde à vue de 22 heures que Matthieu Colombani est venu à Troyes rencontrer les militants du Parti chrétien-démocrate.

Pourquoi en garde à vue ? « Parce que je me promenais samedi sur les Champs-Élysées en portant un sweat « Manif pour tous ». La police m’a arrêté, ainsi qu’une cinquantaine d’autres personnes, sans raison », confie-t-il.

Délégué général du Parti chrétien-démocrate présidé au plan national par Christine Boutin, Matthieu Colombani fait partie de ceux qui dénoncent non seulement le mariage gay, mais aussi « une forme de société ayant perdu ses valeurs essentielles ».

D’où la notion de « parti de la résistance face à une idéologie totalitaire qui se développe en France. »

C’est la raison pour laquelle, en compagnie de Sébastien Fournillon, délégué départemental du PCD, il est venu lundi dernier à Troyes rappeler quelles sont ces valeurs.

« Des valeurs qui s’inscrivent parfaitement dans la lignée de la doctrine sociale de l’Église mettant l’accent sur la dignité humaine, le bien commun et la destination universelle des biens », égrène-t-il.

Dans l’immédiat, c’est des prochaines échéances qu’il est question. Autrement dit, les élections municipales pour lesquelles le Parti chrétien-démocrate entend bien faire liste commune, dans un certain nombre de communes, avec l’UMP.

Rien n’est encore arrêté, mais Sébastien Fournillon, dont il se dit qu’il sera candidat à Saint-André-les-Vergers, évoque également les communes de Troyes, Saint-Germain et Sainte-Savine.

Une échéance majeure pour le PCD qui devrait être évoquée lors de la venue de Christine Boutin attendue dans l’Aube avant la fin de l’année

.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.