PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Projet de loi adopté en Conseil des ministres : le “mariage pour tous”, un tsunami sociétal.

PCD 7 novembre 2012

Le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe a été adopté ce matin en Conseil des ministres. Le Président de la République a affirmé lors de sa présentation que ce projet était “un progrès pas seulement pour quelques-uns mais pour toute la société”. Le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Madame Taubira, a, pour sa part, vanté le courage de ce gouvernement qui prend “le risque de l’audace de l’égalité”.

Christine Boutin, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate, dénonce ce discours qui vise à fermer tout débat :

“Le Président et son gouvernement tiennent des propos creux et manichéens pour éluder les vrais enjeux. Il n’y a pas d’un côté les modernes et de l’autre les obscurantistes. Le vrai enjeu de ce texte n’est pas l’homosexualité mais la négation de la différence des sexes, base de toute organisation sociétale.

Cette négation induit un changement radical de civilisation. C’est un tsunami sociétal.

C’est un texte aux conséquences inégalées depuis la Révolution française.

Le désir des adultes doit-il s’appuyer sur un mensonge fait aux enfants par rapport à leurs origines, créant le droit à l’enfant et non plus le droit de l’enfant ?

Comment ne pas voir que ce texte sous-tend la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui ? Toute la filiation sera ainsi mise à mal. Bien d’autres questions encore sont induites par ce texte (code civil, droit de la famille, diplomatie,…).

 

Je constate une mobilisation croissante de l’opinion, qui n’est pas dupe : les Français ont bien compris qu’il s’agit de bouleverser la société et que chacun sera concerné.

C’est pourquoi je demande solennellement et à nouveau au Président de la République de bien vouloir instaurer une conférence sociétale et de soumettre ce projet au peuple par referendum.”

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.