PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Protégeons l’enseignement privé sous contrat

PCD 6 juillet 2012

Franck Margain, vice-président du PCD, réagit aux mesures prises par le gouvernement et la région à l’encontre de l’enseignement privé.

Largement plébiscité par les français, l’enseignement privé est aujourd’hui mis à mal par un gouvernement et des régions de gauche qui ne cessent de réduire ses moyens. Alors qu’il est question de « refondation de l’école », Franck Margain, Vice-président du PCD, rappelle son attachement à un enseignement privé sous contrat accessible à tous et pas seulement aux plus aisés. Cela suppose de reconnaître la place de ces établissements dans le système d’éducation et de les pourvoir financièrement et en postes à la mesure de leur contribution. Allouons les ressources selon les élèves et non sur de seuls critères d’étiquettes.

Le PCD soutient une offre plurielle où chacun puisse avoir sa place et ne soit pas contraint pour des raisons financières de choisir un type d’établissement plutôt qu’un autre. Ne prenons pas le risque de faire disparaître l’enseignement sous contrat au profit des seuls établissements hors contrats, la plupart du temps inaccessibles aux classes moyennes et populaires.

Nous prenons acte du choix d’allouer 70 postes à la rentrée prochaine, face aux 1000 postes pour l’enseignement public. Mais cela reste une goutte d’eau bien peu représentative de l’importance de ces établissements et ne cache pas l’étendue des dégâts que la gauche inflige aux établissements privés sous contrat, notamment en Ile-de-France où leurs crédits financiers ont été violemment coupés le mois dernier.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.