PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Quand l’Assemblée Nationale se transforme en tribunal

PCD 30 novembre 2012

Hier après-midi avaient lieu les auditions des représentants des religions sur le projet de loi relatif au mariage pour tous. Franck Margain, Conseiller régional Île de France et Président-délégué du PCD revient sur cette séance  scandaleuse.

Il réagit : « Nous avons assisté à un véritable acharnement contre les religions de France. L’intervention introductive du rapporteur Binet lance les hostilités par un ton professoral et inquisiteur sous fond de fausses hésitations.

Le député Alain Tourret pilonne littéralement les religions de France en ayant une lecture de l’Histoire totalitariste telle que nous la vivons aujourd’hui dans les manuels d’Histoire de France sans jamais avoir un œil critique sur la bienveillance des religieux dans notre Histoire. Aucun mot, aucune allusion sur l’héritage du savoir-vivre ensemble depuis des siècles. Il finit par affirmer que les « religions ne sont que des lobbys » et que la « société s’est créée sur l’homophobie ».

Le salve finale s’adresse à Monseigneur Vingt-Trois plus particulièrement en l’accusant de vouloir lancer ses évêques et ses troupes alors que les représentants des religions ne veulent que mettre en garde le Gouvernement sur une dérive dommageable aux enfants des familles de France.

Ces propos ont choqué immédiatement les Français qui suivaient ce débat, et ont entrainé une réaction vive des réseaux sociaux. Ils démontrent combien, derrière des intentions d’égalité, de reconnaissance de droit, une frange importante de la gauche ressuscite le totalitarisme et l’intolérance envers les corps intermédiaires, qui eux, résistent à la pensée unique.

J’en appelle solennellement au Président de la République pour que le débat s’apaise et pour redonner la parole aux Français par le biais d’un référendum. »

Contact presse : Marie-Jo Le Nagard : presse@lepcd.fr / 06 27 42 11 10

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.