PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Retrait de Jean-Louis Borloo : la France a besoin d’une vision, pas de petits calculs politiciens

PCD 25 septembre 2011

Christine Boutin, présidente du PCD et candidate à l’élection présidentielle, constate l’abandon de Jean-Louis Borloo et réaffirme que la politique n’a pas besoin des petits jeux personnels, mais bien d’une prise de conscience du défi de civilisation auquel nous sommes confrontés.

Jean-Louis Borloo ne sera pas candidat, comme je l’avais prévu et contre l’avis de tous les experts politiques. Je constate un largage en plein vol et sans parachute de tous ses amis. Plus encore, je déplore un manque de constance de la part de celui qui, il y a encore un mois, appelait au « rassemblement au-delà des centres ».

L’union des centres n’était pas à la hauteur du défi de civilisation auquel nous sommes confrontés. Nous n’avons pas besoin de petits jeux personnels, mais de l’affirmation que la personne humaine n’est pas une variable d’ajustement et que le bien commun est la seule chose qui importe. Cessons la course aux intérêts particuliers et catégoriels dans un monde qui s’écroule. Voilà le sens de ma candidature, qui reste plus que jamais sereine, constante et déterminée.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.