PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Scandale de l’agenda européen : La Commission européenne répond favorablement aux demandes du Parti Chrétien-Démocrate et des 32 000 signataires de la pétition

PCD 13 avril 2012

Le Parti Chrétien-Démocrate a reçu un engagement ferme de la Commission européenne à corriger son erreur et à faire figurer les fêtes chrétiennes dans la prochaine version de son agenda.

Dès le 23 décembre, le Parti Chrétien-Démocrate avait lancé l’alerte en France un interpellant José Manuel Barroso, John Dalli le Commissaire en charge de cet agenda et Laurent Wauquiez au sujet de cette sidérante « omission » des fêtes chrétiennes. Le 12 janvier, une pétition est lancée sur internet pour réclamer le retrait de l’agenda en question et une mention explicite des fêtes chrétiennes dans la prochaine édition.

Traduite en plus de 7 langues, la pétition a récolté plus de 32 000 signatures à travers toute l’Europe en moins d’une semaine.

Dans un courrier adressé à Christine Boutin en début de semaine, John Dalli s’engage à envoyer un correctif aux écoles qui ont reçu l’agenda et à rectifier l’erreur dans les prochaines versions.

« Ces dispositions me réjouissent, et manifestent la conscience de la Commission européenne de l’impossibilité de bâtir l’Europe en niant son histoire, sa culture et ses valeurs fondatrice », déclare l’ancien Ministre dans une lettre adressée à José Manuel Barroso.

La Présidente du Parti Chrétien-Démocrate conclut son courrier par une demande d’audience : « Par respect pour les nombreux signataires de notre pétition et afin de conclure cette affaire, je serais heureuse que vous m’accordiez une audience solennelle, afin de vous remettre officiellement cette pétition et la liste des signataires. Cela serait le signe de notre désir d’œuvrer ensemble pour faire grandir et rayonner une civilisation commune, pour ouvrir la page d’une Europe fière de son héritage, respectueuse des peuples et des nations et tournée vers l’avenir. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.