PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Sébastien Fournillon : « Je ne suis pas là pour faire de la figuration »

PCD 5 juin 2012

Sébastien Fourinllon, candidat du PCD dans la troisième circonscription de l’aube.

l’Est-éclair, 04 juin 2012, Gaël PADIOU

2e circonscription – Ancien conseiller municipal de Saint-André, de 2001 à 2008, Sébastien Fournillon, 35 ans, va cette fois tenter sa chance dans la 2e circonscription. En 2007, il s’était présenté dans la 1re circonscription sous la bannière Génération Écologie et avait récolté 1 % des voix. Pour sa deuxième tentative aux législatives, il sera en revanche candidat de l’Union de la droite républicaine, qui rassemble le Centre national des indépendants et des paysans, le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers et le Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin !

Faire obstacle à la gauche

Un changement d’étiquette qui ne lui cause aucun problème majeur : « J’ai toujours été de la droite gaulliste, et l’ancienne présidente de Génération Écologie était maire adjointe de Jean-Claude Gaudin à Marseille. On a toujours été proches de l’UMP, comme le sont d’ailleurs les trois partis que je représente pour cette élection, » explique-t-il.
S’il est conscient de marcher sur les plates-bandes du député sortant UMP, Jean-Claude Mathis en poste depuis 2002, un homme dont il avoue de pas avoir à se plaindre, « sauf en matière de sécurité des biens et des personnes et dans sa défense des valeurs républicaines et de la laïcité », Sébastien Fournillon veut surtout faire obstacle à la gauche. « J’ai constaté un échec de la politique menée par la gauche depuis des années », affirme-t-il.
Opposition au vote des étrangers aux élections locales, maintien de la rétention de sûreté pour les grands délinquants, lutte contre les délocalisations… Tels sont les axes, de portée nationale, de la campagne auboise de Sébastien Fournillon. « Je ne suis pas là pour faire de la figuration. Nous sommes actifs sur le terrain. Je suis passé dans tous les villages et j’ai rencontré tous les habitants, » assure-t-il.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.