PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Suspension des allocations familiales, Christine Boutin alerte : « Si l’on voulait donner du pouvoir aux adolescents sur leurs parents on ne procèderait pas autrement ! »

PCD 12 avril 2012

« La lutte contre l’absentéisme scolaire est évidemment une nécessité. Il faut remettre le sens du devoir au cœur de notre société qui ne sait plus transmettre de repères. Mais suspendre les allocations familiales est une fausse bonne idée ! » s’exclame Christine BOUTIN, Présidente du PCD.

Comme ancien Ministre chargé notamment de la politique de la ville, Christine BOUTIN a eu l’occasion d’évoquer avec de nombreux spécialistes ces questions :

« Il faut bien voir qu’une telle mesure revient en définitive à donner à l’adolescent un pouvoir sur le budget familial, en fonction de son comportement. Si l’on voulait donner du pouvoir aux adolescents sur leurs parents on ne procèderait pas autrement ! On risque d’arriver à une situation où l’équilibre économique d’une famille dépendra des faits et gestes des adolescents… »

Et de conclure : « je suis désolée, on ne responsabilise pas les parents en permettant aux ados de fragiliser toute la famille ! ».

Pour réapprendre les notions de base de l’équilibre entre droits et devoirs, le Parti Chrétien-Démocrate croit surtout à la nécessité d’une meilleure transmission des valeurs. La priorité est en effet d’accompagner les parents dans leur mission éducative, tâche à laquelle de nombreux professionnels s’emploient aujourd’hui, et autrement porteuse d’avenir.

Christine BOUTIN précise : « un bon sondage ne suffit pas à faire une bonne politique. Je propose trois pistes fortes et complémentaires, la première à destination des parents, les deux autres à destination des jeunes :

1/ le rapprochement de l’école et des familles avec le développement des ‘écoles de parents’, qui ont fait leurs preuves ;

2/ la multiplication par deux du nombre de Centres « Défense Deuxième Chance » qui démontrent chaque jour qu’en donnant un cadre clair aux jeunes on peut les faire sortir de la délinquance ;

3/ la mise en place d’un service civique obligatoire. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.