PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Un mariage et quatre députés

PCD 8 février 2013

 Jeudi, leJDD.fr vous propose de découvrir les quatre députés – deux de la majorité, deux de l’opposition- qui se sont fait remarquer dans l’hémicycle. Une manière pour eux de se faire davantage connaître du grand public.

Philippe Gosselin

Avec Christian Jacob et Hervé Mariton, Philippe Gosselin est en première ligne contre le projet de loi. « Vous êtes particulièrement assidu dans nos travaux », lui a d’ailleurs lancé Christiane Taubira mardi lors des questions au gouvernement. Âgé de 46 ans, le député de la Manche explique au JDD.fr avoir mis en place avec ses collègues « une stratégie de guérilla ». « Pour le moment, on y arrive plutôt bien », ajoute celui qui a pris la parole à plusieurs reprises et fait un certain nombre de rappels au règlement. « C’est un petit jeu que j’ai toujours apprécié : savoir trouver une faiblesse dans le texte de loi, la mettre à jour, pousser le camp d’en face dans ses retranchements », poursuit Philippe Gosselin, qui parle « d’opposition constructive » et dénonce l’attitude du gouvernement sur la PMA et la GPA, une manière d’encourager un « tourisme de reproduction ».

Alors que de vifs échanges se sont produits entre plusieurs parlementaires, le co-porte-parole de l’UMP sur le mariage pour tous s’est interrogé sur l’utilisation du réseau social Twitter dans l’hémicycle, appelant à un usage « différent » et à des « règles claires d’utilisation ». Il est aussi à l’origine d’un fou rire de la ministre de la Justice.

Quant à son actuelle médiatisation, ce député de l’Entente parlementaire pour la Famille assure ne pas l’avoir recherchée : « C’est le sujet qui m’a propulsé sur le devant de la scène (…) Je ne recherche pas à grimper dans la hiérarchie de l’UMP – suffisamment compliquée ces temps-ci – ni à m’attirer la couverture médiatique. »

Jean-Frédéric Poisson


En tant que vice-président du Parti chrétien-démocrate (PCD), il est la voix de Christine Boutin dans l’hémicycle. Cet élu des Yvelines de 50 ans a pris à bras le corps la question du mariage pour tous et déposé pas moins de 231 amendements sur ce texte, auquel il est farouchement opposé. Très investi sur le sujet, il a notamment préfacé l’ouvrage collectif Tous unis pour le mariage – Le mariage homosexuel en question, publié en janvier 2013 aux Éditions universitaires.

Et si certains parlementaires de l’opposition auraient pu voter un texte légalisant uniquement le mariage pour les couples de même sexe, sans l’adoption, ce n’est pas le cas de Jean-Frédéric Poisson. Dans les travées de l’Assemblée, ce dernier répète même son hostilité à un contrat d’union civile. « Cette proposition avalise le principe d’une union institutionnalisée de personnes homosexuelles », explique-t-il, déterminé à exposer son point de vue. « Notre intention, c’est d’abord d’éclairer l’opinion. Plus les Français ont une compréhension claire des enjeux du texte, plus ils se font une opinion forte », justifiait-il dans Famille chrétienne fin janvier, se posant en « porte-parole de la Nation ».

Le député ne compte rien lâcher jusqu’au vote solennel prévu le 12 février.

[…]

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.