PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Valls en Guadeloupe : entre show médiatique et mépris envers les Outre-Mers

PCD 18 octobre 2013

M. Sully TACITE, Porte parole de la Fédération départementale du Parti Chrétien Démocrate en Guadeloupe (PCD-Guadeloupe), constate que le show exclusivement médiatique du ministre de l’intérieur, se termine médiocrement par la réitération du mépris officiel qu’il a toujours manifesté envers les Outre-Mers.

Le Porte-parole du PCD-Guadeloupe regrette la venue dans notre département d’un ministre de l’intérieur moins préoccupé par le sort des guadeloupéens que par le développement de l’affaire Léonarda, affaire extrêmement dangereuse pour sa carrière politique d’homme de gauche.

Le Porte-parole du PCD-Guadeloupe condamne cette visite inutile qui n’aura d’autre effet que de renforcer le sentiment d’abandon largement partagé par nos concitoyens.

Le Porte-parole du PCD-Guadeloupe condamne le satisfecit indécent de la gauche guadeloupéenne, face à un ministre venu les mains vides et sans réelle détermination à affronter et juguler l’insécurité qui sévit dans notre département.

Le PCD-Guadeloupe demande de nouveau au gouvernement socialiste, au nom de la protection des guadeloupéens et de la surveillance de nos côtes, l’affectation immédiate d’effectifs supplémentaires de police, gendarmerie et surtout de douane.

Le PCD-Guadeloupe demande de nouveau au gouvernement socialiste l’organisation d’un débat national sur la sécurité des biens et des personnes ainsi que sur la protection des frontières dans les Départements français d’Amérique (DFA).

Le PCD-Guadeloupe demande de nouveau au gouvernement socialiste la mise en place d’une politique pénale beaucoup plus ferme envers les délinquants et voyous que celle – laxiste, proposée par l’actuel ministre de la justice.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.