PCD | Parti Chrétien-Démocrate
Derniers articles

Xavier Lemoine : «Les maires sont forts du soutien de ceux qui les élisent»

PCD 11 juin 2013

Nouvelles de France le 11/06. C’est dans un café parisien, place de la Madeleine, que nous rencontrons Xavier Lemoine. Le maire (UMP-PCD) de Montfermeil en profite pour nous livrer ses impressions sur l’obligation faite aux maires de célébrer les « mariages » homosexuels.

Chez cet homme de conviction, on ressent une certaine appréhension. Pour le premier magistrat de Montfermeil, la loi Taubira pose « un réel cas de conscience ». Peu de solutions s’offrent aux élus qui, pour des raisons de conscience personnelle ne peuvent célébrer ces « unions ». « Pour résumer », explique Xavier Lemoine, « un maire qui ne veut pas célébrer ces « mariages » a trois solutions. La première : il refuse de prendre le dossier auquel cas il risque 5 ans de prison, 75 000 euros d’amende, et la destitution ». Une sanction lourde pour un élu local pour qui une destitution équivaut à un licenciement, qui ne peut se permettre de payer 75 000 euros d’amende qu’il n’a pas et qui n’a pas non plus envie de se retrouver 5 ans derrière les barreaux…

La seconde solution est offerte par la possibilité de déléguer la faculté de « marier » à un membre de l’équipe municipal. Un moyen qui laisse le maire de Montfermeil perplexe tant il estime que « le maire en porterait toujours la responsabilité ».

La dernière option est celle qui consiste à accepter qu’un membre de l’équipe municipal, volontaire pour cette tâche, se propose de le faire. Il s’agirait alors de « la moins mauvaise des solutions » selon Xavier Lemoine, ou en tout cas « celle qui apparait comme la moins immorale ».

En fin de compte, Xavier Lemoine nous confie qu’il « appréhende beaucoup d’être sollicité pour ce genre de célébrations » car cela « lui pose un véritable problème de conscience ».

Comment y remédier ? Le vice-président du PCD nous affirme que « les élus sont forts des citoyens qui les élisent et qui les soutiennent ». En d’autres termes, il considère que les citoyens ont les élus qu’ils méritent. Ces derniers seront forts, « si ceux qui les soutiennent le font avec force ». Pour le maire de Montfermeil, cela peut prendre la forme « d’une souscription citoyenne pour payer l’amende, de manifestations et toutes les initiatives qui sont susceptibles d’apporter une aide utile à la situation en question ». Le problème commence à se poser puisqu’un maire vient de refuser de célébrer un « mariage » homosexuel. Voyons si la mobilisation souhaitée par Xavier Lemoine et promise par Ludovine de La Rochère à ces maires, sera au rendez-vous.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.