PCD | Parti Chrétien-Démocrate

APRÈS LA GPA, LA PMA : QUE DIT LE GOUVERNEMENT ?

PCD 23 septembre 2014

Ce mardi 23 septembre 2014, la Cour de Cassation a rendu un arrêt afin qu’un enfant né par une procréation médicale assistée effectuée à l’étranger puisse être adopté en France par la compagne de sa mère. Jean-Frédéric Poisson, Président du PCD, réagit à cette annonce :

« La GPA ne devait pas être autorisée en France ? Pourtant, la circulaire Taubira autorisant l’obtention d’un certificat de nationalité française aux enfants nés à l’étranger de mère porteuse a très largement ouvert la voie.

La PMA pour les couples de femmes ne devait pas être autorisée en France ? Pourtant, la Cour de cassation vient d’autoriser qu’un enfant né par une procréation médicale assistée effectuée à l’étranger soit adopté en France par la compagne de sa mère.

Le message est clair : la législation française sur ces sujets n’est plus qu’une façade, tout est mis en oeuvre pour inciter à la frauder.

Face à tant d’hypocrisie, j’attends les réactions des membres du gouvernement, qui nous ont promis qu’il n’y aurait pas de légalisation de la PMA et de la GPA en France. J’attends la réaction de notre Premier Ministre, toujours prêt à parler de sécurité, de tolérance, de respect de l’enfant, mais silencieux face à la dangereuse réforme de la justice prévue par Madame Taubira, face aux attaques contre les chrétiens et leurs lieux de culte, et maintenant face à toutes les dispositions qui facilitent la PMA et la GPA.

Les Français ne se laisseront pas tromper ! Nous serons présents à la Manif pour Tous le 5 octobre prochain pour rappeler notre détermination à préserver le bien supérieur de l’enfant. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.