PCD | Parti Chrétien-Démocrate

« Attentat à Nice : “Ne devenons pas notre propre ennemi ! » Tribune de Franck Margain dans La Vie

PCD 26 juillet 2016

logo la vie

Une semaine, jour pour jour, après l’attentat de Nice, Franck Margain, vice-président du Parti chrétien démocrate (PCD), et conseiller régional de l’Île-de-France, nous livre une analyse sans concession de la « grave fragilité de notre société ». 

L’attentat qui a eu lieu à Nice a constitué un traumatisme pour notre pays. Et malheureusement, il a atteint son objectif terroriste. Une partie non négligeable de la population a peur. Une autre veut en découdre mais ne sait pas comment. Des politiciens préconisent une restriction des libertés publiques et des mesures d’exception pour répondre à cette peur. Le gouvernement prolonge l’inefficace état d’urgence alors même qu’il avait annoncé sa fin quelques heures auparavant. Bref c’est la panique, signe d’une grave fragilité de notre société.

Depuis quelques jours, de trop nombreux politiciens répètent qu’il faut nommer l’ennemi. En réalité, nul besoin de désigner l’ennemi, puisque c’est lui même qui nous a désigné le premier. C’est lui qui a désigné la France comme son ennemi. La France en tant que nation, que culture, que mode de vie. Car dans sa conception, dans son idéal, il n’y a pas de liberté ni religieuse, ni politique, ni d’expression. Il n’y a pas non plus d’égalité ou de fraternité.

Alors, nous devons faire face à cela. Mais ce n’est pas pour autant que la société française doit perdre ses nerfs. Ne devenons pas nous-mêmes par manque d’intelligence notre propre ennemi ! Non, ce n’est pas en restreignant les libertés publiques… Lire la suite sur le site de la Vie.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.