PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Terrorisme : le gouvernement aurait-il refusé des informations stratégiques ?

PCD 20 novembre 2015

bataclanRetrouvez la question écrite de Jean-Frédéric Poisson à Manuel Valls suite aux révélations dans la presse selon lesquelles les services de renseignement syriens auraient proposé, il y a déjà deux ans, une liste des Français présents en Syrie au sein de l’armée du groupe État Islamique, dont les autorités françaises auraient refusé de prendre connaissance.

« Monsieur Jean-Frédéric POISSON interroge Monsieur le Premier ministre sur sa volonté de faire évoluer à délai bref les relations entre les autorités françaises et les autorités syriennes.

Chacun peut lire en effet dans la presse que les services de renseignement syriens auraient proposé, il y a déjà deux ans, une liste des Français présents en Syrie au sein de l’armée du groupe État Islamique. Il apparaît également que les autorités françaises auraient refusé de prendre livraison de cette liste, au motif que les autorités syriennes réclamaient alors une coopération entre les services syriens et les services français.

Le caractère extrêmement sensible et grave de cette allégation réclame des réponses : cette allégation est-elle fondée ? Ce refus a-t-il eu des conséquences sur la capacité de la France à connaître plus précisément les connexions entre les Français partis en Syrie et les réseaux islamistes présents sur notre territoire ?

Par ailleurs, le Gouvernement, à la suite des déclarations du Président de la République sur ces questions, est en train de modifier radicalement sa stratégie d’alliances au Moyen-Orient. Il apparaît indispensable, dans ce contexte, de renouer des relations diplomatiques officielles avec le régime syrien, dont l’armée régulière combat le groupe État Islamique quotidiennement. Sans qu’évidemment le rétablissement de telles relations constitue un soutien politique au régime syrien et à son Président, Monsieur Poisson demande au Premier ministre si la France entend à court terme réinstaller une représentation diplomatique officielle, quelle qu’elle soit, en Syrie. »

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.