PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Condamnation de Julien Aubert, ou le retour de la police politique du PS !

PCD 7 octobre 2014

Le député UMP Julien Aubert a été sanctionné par les socialistes de l’Assemblée nationale pour avoir appelé la vice-présidente de séance « Madame Le Président ». Un quart de son indemnité parlementaire ne lui sera pas versé ce mois-ci.

Il a en fait été condamné pour avoir correctement parlé le français, et avoir déplu de ce fait à la police politique socialiste, plongée dans son idéologie et son dogmatisme.
Cette dictature insidieuse et permanente est insupportable. Elle constitue une atteinte grave à la liberté d’expression des parlementaires dans l’exercice même de leur fonction. Faudra-t-il à l’avenir établir un lexique des mots et expressions autorisés en séance publique ?
Notre Président Jean-Frédéric Poisson a affirmé son soutien à Julien Aubert, comme à tous ceux pour qui la liberté de parole est une valeur, et dont la majorité socialiste ne fait visiblement pas partie.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.