PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Jean-Frédéric Poisson sur Atlantico : « La propagande gouvernementale pro-IVG continue. »

PCD 19 janvier 2016

logo

A la veille des quarante ans de la loi Veil, Marisol Touraine a annoncé, vendredi 15 janvier, une série de mesures afin de faciliter l’accès à l’IVG. Parmi elles, le remboursement à 100% des frais annexes à l’avortement, comme l’échographie. Pour les femmes enceintes qui ne souhaitent pas avorter, les deux premières échographies ne sont remboursées qu’à 70%. Dans une interview à Atlantico, Jean-Frédéric Poisson, Président du PCD et Député des Yvelines, réagit à cette mesure.

Atlantico : Marisol Touraine a annoncé la mise en place d’un parcours de soin remboursé à 100% dès avril 2017 pour les femmes souhaitant faire une IVG, alors qu’une femme souhaitant garder son bébé n’est remboursée qu’à 70% pour ses deux premières échographies. N’est-ce pas pousser les femmes les plus modestes à choisir la voie de l’IVG en raison des coûts que cela représente de garder son bébé ?

Jean-Frédéric Poisson : D’abord, la notion de soin appliqué à une femme enceinte à propos de de l’avortement est extrêmement contestable. Une femme enceinte n’est pas malade, la grossesse n’est pas une maladie et l’avortement ne guérit de rien. Il y a là un détournement de langage permanent qui verrouille le débat.

 En fait, nous sommes dans une logique du tout avortement, que je dénonce depuis longtemps. En effet, le fait que les femmes ne soient remboursées qu’à 70% pour les deux premières échographies… Lire la suite sur le site d’Atlantico.

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.