PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Non à la manœuvre de l’Union Européenne qui veut imposer le “gender” aux pays récalcitrants

PCD 21 juillet 2020

C’est sans réserve que Jean-Frédéric Poisson et le Parti Chrétien-Démocrate se joignent à Femina Europa pour relayer la pétition initiée par l’ONG polonaise Institut Ordo Iuris contre la manœuvre de la Commission Européenne d’imposer la Convention d’Istanbul à tous les pays de l’Union Européenne (UE).

Cette Convention, ratifiée par la France dès 2014, sous le fallacieux prétexte de lutter contre les violences domestiques et envers les femmes, impose en réalité l’idéologie de genre — le gender —, à tous les niveaux des Etats et dans tous les domaines par une contrainte d’usage de l’identité de genre.

Six pays de l’UE (Bulgarie, République tchèque, Hongrie, Lituanie, Lettonie et Slovaquie) refusent toujours de ratifier la Convention d’Istanbul. Pour obliger les pays récalcitrants à appliquer cette convention, le Parlement européen a voté une résolution pour son adoption directement par l’Union Européenne. Il fallait y penser ! Cette nouvelle atteinte à la souveraineté des États nations est un véritable viol des libertés et des consciences. 

Pour en savoir plus, cliquez ICI

 

 

Sans relâche, il nous faut résister contre ces dérives anthropologiques qui sapent les principes même de notre civilisation basée sur une primauté de la personne et une reconnaissance de son altérité. La candidature de Jean-Frédéric Poisson à la Présidentielle 2022 annoncée dans l’interview de Valeurs Actuelles le 15 juillet prend ainsi tout son sens.
Alors, avec lui et le Parti Chrétien-Démocrate, signez la pétition :

SIGNEZ LA PÉTITION EN CLIQUANT ICI

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.