PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Primaire 2016 : Jean-Frédéric Poisson était l’invité de Daic Audouit dans l’émission Samedi politique sur France 3

PCD 16 février 2016

« Candidat à la primaire de la droite et du centre, je ne vais pas parler à la droite de je sais qui ou à la gauche de je sais quoi. Je vais parler aux Français. Contrairement aux autres candidats, je n’étais pas le n°1,n°2,n°3 de l’Etat en mai 2012. Les Français attendent quelque chose qui soit différent de ce qu’ils entendent d’habitude. Nous assistons à droite comme à gauche à l’éternel jeu des querelles et des ambitions personnelles. C’est très dommage. Je vais porter dans la campagne primaire un projet politique qui sera axé sur une vision de la France et pas une combinaison des éléments qui existent déjà.

Concernant la Manif pour Tous, je ne sais pas si on peut être le candidat de tel ou tel. Je suis candidat devant tous les Français. Bien sûr, la Manif pour Tous peut être considéré comme un socle électoral. Cette question du mariage et de la filiation est un marqueur politique important pour notre électorat, et je suis d’ailleurs de tous les candidats le seul qui n’a jamais changé d’avis sur le sujet. Mais les Français n’attendent pas que cela. Mais il y a, chez les Français en général, des attentes de dispositifs sur la politique familiale et le respect des personnes. Je serai ce candidat là aussi. Mais j’ai l’intention de déployer mon projet sur beaucoup d’autres sujets que celui-là.

Concernant mon positionnement, je suis gaullien, et je suis également le seul candidat souverainiste de cette campagne. En plus de la prospérité qu’attendent les Français, il y aussi une aspiration à ce que la France retrouve son ambition, reprenne son destin en main. Je veux être le candidat qui réveille la France.

Sur le remaniement, les Français se moquent de savoir s’il faut faire vivre l’écologie ou pas au sein du gouvernement. Ce que les Français veulent, ce sont des logements, ce sont des réponses à leurs problèmes quotidiens ! Ce remaniement est exactement à l’image du quinquennat de François Hollande. C’est le pire quinquennat de la Vème République. Il ne règle aucune crise. C’est de la bidouille, ce n’est même plus du bricolage. Le Président de la République remanie le gouvernement à son profit, comme il manipule la Constitution à son profit : c’est un scandale. J’ai d’ailleurs voté non au projet de révision constitutionnelle, un texte inutile et dangereux qui réduit les libertés individuelles qui nous protègent tous ».

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.