PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Réforme pénale : les socialistes contre la réduction de peines par la lecture

PCD 6 juin 2014

livres-lectureHervé Gaymard et Jean-Frédéric Poisson déplorent l’attitude du gouvernement et du groupe socialiste qui ont rejeté l’amendement déposé pour favoriser la réinsertion des personnes détenues par la lecture. Ce programme de réduction de peine par la lecture devrait faire l’objet d’un large consensus politique, ce qu’ont parfaitement compris les groupes Ecologiste et Radical en votant cet amendement avec le groupe UMP.

En effet, les Français ne comprendraient pas qu’au pays de Montaigne, de Diderot, de Stendhal, de Victor Hugo, de Malraux et de tant d’autres écrivains qui ont fait la France, la lecture ne soit pas placée au cœur d’une politique de réinsertion responsable et raisonnable.

Par la lecture, diverses actions peuvent être menées et renforcées comme la lutte contre l’illettrisme, le développement des activités culturelles autour du livre, la rénovation des bibliothèques pénitentiaires, le développement du travail en détention autour des métiers du livre et la réinsertion par la formation professionnelle dans l’industrie du livre. Ces initiatives sont notamment portées par l’association « Lire pour en sortir », présidée par Maître Alexandre Duval-Stalla, avocat et écrivain.

Hervé Gaymard et Jean-Frédéric Poisson appellent le Gouvernement et le Parti socialiste à soutenir cette proposition de bon sens afin de donner à chaque personne détenue, quelque soit son niveau d’éducation, un accès à la lecture pour favoriser sa réinsertion.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.