PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Islam, éducation, famille – Réunion publique à Compiègne

PCD 16 octobre 2014

compiègne

Ce lundi 13 octobre, Jean-Frédéric Poisson était à Compiègne pour le lancement de la délégation Parti-Chrétien Démocrate de l’Oise avec notre nouveau délégué départemental Monsieur Bertrand DUBREUCQ-PERUS. Cette rencontre a été l’occasion d’inciter nos adhérents à briguer des mandats électifs et de rappeler les propositions du PCD sur différents sujets :

 

Enseignement : il est indispensable de supprimer ou au moins réformer l’inspection académique qui est la police politique de l’éducation nationale, et de donner une liberté de la pédagogie et du recrutement pour les directeurs d’école.

Engagement politique : les chrétiens doivent réinvestir le champ politique. Les Français n’en peuvent plus de ne pas savoir où les partis politiques veulent les emmener. Le PCD est le seul parti politique de France à ne pas connaître des divisions internes sur sa ligne et à défendre un socle de convictions claires. Notre raison d’exister, c’est de porter dans l’espace public le respect de la dignité humaine de la conception à la mort naturelle.

Religion : en France, nous estimons facilement que la religion ne doit pas faire partie de l’espace public. Notre société est devenue tellement laïciste qu’elle en est totalement déshumanisée. Nous perdons notre culture, notre identité, nos valeurs. Il est urgent de réagir : nous devons cesser de vendre la France au Qatar, et de laisser l’Islam nous dicter nos règles de conduite. D’ailleurs, les Français ne vont plus supporter longtemps le déséquilibre de traitement entre le christianisme et l’Islam.

Chrétiens d’Orient : défendre la présence des chrétiens d’Orient en Irak et en Syrie, c’est préserver un patrimoine commun pour le bien de l’humanité. La question des chrétiens d’Orient est une question de civilisation que la France ne peut ignorer. Le jour où Bachar El Assad tombera, il n’y aura plus un chrétien là-bas et l’ensemble de la région explosera.

Sur la famille : le PCD est opposé à la mise sous condition de ressources des allocations familiales. Les allocations familiales sont là pour soutenir les familles qui font le choix d’avoir des enfants. Il n’y a pas des enfants riches d’un côté, des enfants pauvres de l’autre, il y a des enfants.

Sur le travail du dimanche : avec sa volonté de libéraliser le travail du dimanche, la gauche piétine les droits des tra

vailleurs et les droits syndicaux. Elle pousse notre pays à perdre le sens du collectif et favorise la montée de l’individualisme.

Les combats à mener sont donc nombreux, mais nos troupes sont également toujours plus nombreuses, dans l’Oise et à travers la France. Le PCD continue sa progression en nombre d’adhérents (plus de 10 000) et d’élus.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.