PCD | Parti Chrétien-Démocrate

Vu dans le Figaro : Le chantre de l’«union des droites», Paul-Marie Coûteaux, rejoint le Parti Chrétien démocrate

PCD 27 juin 2019

INFO LE FIGARO – L’ancienne plume de François Fillon et de Marine Le Pen lors de la présidentielle de 2017 veut continuer d’œuvrer au rapprochement des «vraies droites» aux côtés de Jean-Frédéric Poisson.

Pour un conservateur, d’aucuns diront qu’il apprécie bougrement le changement. Ancien conseiller de Philippe Séguin, eurodéputé villiériste de 1999 à 2009, Paul-Marie Coûteaux a passé une partie de la présidentielle à prêter sa plume à François Fillon avant de tenir celle de Marine Le Pen. «Mais avec une idée fixe depuis plus de quinze ans, plaide l’essayiste. La certitude que rien n’est possible en France si les vraies droites ne s’unissent pas.» Une même conviction qui le pousse aujourd’hui, comme il le révèle au Figaro, à rejoindre le Parti Chrétien démocrate (PCD) de Jean-Frédéric Poisson. «Un homme dont j’admire le parcours et que je crois être l’une des plus solides personnalités capables de fédérer peu à peu les âmes fortes de la France», appuie-t-il.»

S’ils se connaissent de longue date, les deux hommes se sont rapprochés récemment après avoir essuyé un même naufrage. L’un comme conseiller, l’autre comme allié politique de Nicolas Dupont-Aignan, au sein de l’éphémère plateforme de rassemblement des Amoureux de la France, mise à flot en vue des européennes. Après le sabordage de cette énième tentative d’«union à droite», Poisson et Coûteaux disent avoir perdu de l’estime pour le leader de Debout la France. Pas pour son projet initial de convergence des forces: «La conjoncture est bonne. Marine Le Pen est quelque peu revenue sur cette absurde stratégie du ni droite ni gauche et l’évaporation de LR ouvre beaucoup de perspectives, veut croire ce nouveau membre du bureau politique du PCD. Il était très difficile d’instiller une stratégie d’union aussi longtemps que le parti se faisant passer pour la droite, LR, était aux mains de centristes. Il y a désormais un point de déblocage.»

Chrétien revendiqué, défenseur de «la souveraineté culturelle» comme de la civilisation, qu’il rêve de «mettre au cœur des thématiques de la droite», Paul-Marie Coûteaux sera en charge des «Publications» au sein du parti Chrétien démocrate. «J’ai l’expérience et le goût de la chose, livre celui qui a dirigé la revue du RPR du temps de Philippe Séguin. C’est une façon de faire vivre les idées, de donner un peu de sens et de fond à l’activité des partis politiques.» Comme de travailler, encore et toujours, à leur rapprochement.

[RETROUVEZ L’ARTICLE ICI]

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 75 délégations à travers toute la France pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques.